=:= Archer shirt de Grainline Studio =:=

Je cherchais un patron de chemise bien spécifique : une chemise pour femme qui marque légèrement la taille tout en gardant un style plutôt masculin. Archer shirt semblait être le patron parfait… On peut-être parfois déçus entre le produit espéré, rêvé, vanté et sa réalité… Avec ce patron, il n’en est rien. Grosso modo, je vais être dithyrambique !!!!

Un copain qui se fout de la couture comme de sa première chemise s’est extasié devant la mienne. Il lui paraissait improbable qu’elle ait pu être faite main. Et puis, il faut l’avouer, quand on n’a jamais cousu une chemise, on peut être effrayé par certaines étapes comme le montage de col, la boutonnières, la fente indéchirable, les bracelets de manche… Rassurez-vous : en achetant ce patron, vous achetez aussi votre tranquillité et tout un savoir-faire !

Place aux photos et ensuite, on cause couture !

Deux versions portées : été / automne

outdoor/ indoor

Archer shirt, taille 8 US

Parfait pour un 38/40

IMG_0683-001

IMG_0693-001

IMG_0692-001

Le jour où j’ai pris ces photos, il faisait 35°c !

Le jour parfait pour porter une chemise bien chaude et un jean !

Et boire un café brûlant…

Version automne, donc ! :)

IMG_0654-001

IMG_0636-001

IMG_0677-001

IMG_0649-001

IMG_0650-001

IMG_0647-001

 

IMG_0662-001

Question style, je suis plus que conquise. Je rêvais depuis longtemps d’une chemise bûcheronne… Dans le commerce, j’en ai bien vu quelques unes mais à chaque essayage, j’étais déçue par la coupe qui ne m’allait pas, soit trop large, soit trop près du corps. Quand, j’ai mis la main sur ce tissu coton à carreaux qui a en plus la particularité d’être parcouru par des fils d’argent… Je me suis enfin décidé à me lancer dans une Archer shirt. En anglais. Gloups.

Et bien, pas de panique ! Comme je vous le disais plus haut, Jen  alias Drainline Studio designer offre à ses clients, outre un livret complet  particulièrement riche en explications et schémas, un SEW ALONG pour chaque étape, en photos et parfois vidéo. J’ai appris par exemple une nouvelle méthode pour le montage des empiècements (yokes), vidéo ICI. Mais vous pouvez suivre la méthode plus classique ICI.

Ce que j’ai beaucoup apprécié aussi ce sont les variations possibles de cette chemise : dos et bracelets différents :

archer1

Desktop60

Photos Grainline Studio

Si vous ne maîtrisez pas trop la langue anglaise et que vous êtes sous le charme de ce patron, quelques conseils pour vous lancer… Car je suis certaine que c’est faisable ! :). Perso, je me suis fabriquée un petit livret avec le lexique anglais, les tailles, les conversions et je garde dans mes favoris les convertisseurs langue et mesures. Gain de temps assuré ! :)

Afin de vous simplifier la tâche, je vous traduis tous les intitulés et vous donne le lien direct. Cette archive peut en plus servir quand on a besoin de se remémorer une étape. De plus, Jen donne énormément de conseils !

Jour 1 : assembler le patron papier

jour 2 : Coupe des pièces

Jour 3 : thermocoller les pièces

Jour 4 : coudre la patte de boutonnage

Jour 5 : Coudre les poches

Jour 6 : Assembler le dos (les deux variations du patron A et B)

Jour 7 : Assembler l’empiècement (yoke), méthode classique 1

Jour 8 : Assembler l’empiècement (yoke), méthode 2 en VIDEO

Jour 9 : Coudre la fente indéchirable des manches

Jour 10 : Montage des manches et coutures latérales

Jour 12 : Assembler les col et pied de col + VIDEO ! :)

Jour 13  : Poignet et ourlet

Jour 14 : Boutonnières et boutons

Jen propose aussi des variations de cette chemise notamment en robe chemise. Bon, là, mieux vaut être balèze en anglais car il s’agit de modélisme et re-patronage… :) Mais le résultat fait trèèèèèèèèèèès envie :

Grainline Studio | Archer + Alder Variation

Sublime non ? Archer shirt variation de Grainline Studio

Allez, on continue notre petit dossier :

  • Munissez-vous d’un lexique couture traduit, en voici un excellent à imprimer : Folie Vintage lexique (merci !!! :)
  • Une fois les pièces du patron traduites, vous saurez qui est qui. Archer shirt se monte comme une chemise classique somme toute. Les marges de couture sont incluses.
  • Les conversions tailles ICI , la bonne taille.com et les conversions mesures rapides ICI.
  • Voici les équivalences pour les coutures utilisées pour Archer Shirt :

1/2 inch (o,5 ») = 1,27 cm

1/4 inch (1/4″) = 0,64 cm

1/16 inch (1/16″) = 0,16 cm

Toutes les conversions sur Liberty.com, clic-clic.

  • Pour les Seam allowance / Marge de couture, j’ai fini par m’acheter ce petit objet qui a changé ma vie (rien que ça !!! :)

Capture nn

Modèle Prym, 2€ 50 chez Rascol

Hyper utile aussi pour vérifier les impressions patrons en inches : 4 inches (notre presque 10 cm) !

Pour conclure, vous pouvez acheter le patron en version pochette ou en PDF, pas le même prix… Mais un patron aussi bien fait, je crois que je n’hésiterais pas (à l’époque, il n’existait que le PDF). On comprend, une fois cousue, pourquoi cette chemise a tant de succès. Pour ma part, ce sera mon patron de chemise de référence question chemise qui surfe joliment sur le Masculin/féminin !

Mon obsession maintenant, c’est la version chemise en soie (si possible… :), vert sapin ! Exactement celle de Jen ! :)

BiiiiiiiiiiiiiG CRUSH !!!!!!

Capture 11

Photo Instagram Grainline Studio

Instagram : @grainlinestudio

Voilà, un long post mais cette chemise, j’avais prévenu, j’en suis fan !!!!! :)

Et, j’espère que le petit dossier pourra peut-être aider certains d’entre vous ! :)

BYE BYE birdies !

;)

Publicités

Jupe 70’s ou quand Ninie Plume joue à la modéliste…

J’ai  eu la chance cette année de pouvoir participer à une année de cours Coupe/couture avec la Mairie de Paris (CMA). Je ne rentrerai pas trop dans les détails techniques car Solène a tellement bien résumé notre année sur son blog On sunday mornings que je ne me vois pas faire mieux et plus intéressant. J’ai plus envie de vous présenter mon premier patron réalisé pendant l’année et vous écrire un petit bilan en fin de  post sur mes impressions.

Le cursus Coupe/couture initiation débute en Octobre et finit en Juin (90 heures réparties en 3h tous les mercredis soirs sauf vacances scolaires). On apprend à construire notre jupe de base (à notre taille) ainsi que le corsage. A partir de ces bases et en suivant diverses techniques, on est censés pouvoir donner vie à des jupes trapèzes, des jupes à plis, des jupes crayons… Idem avec le corsage qui sert de base pour réaliser des chemisiers et robes… Oui, en théorie… Car en pratique…

On en parle plus bas ? :)

Pour ma part, je me suis vraiment bien amusée à patronner ma jupe de base et ses dérivés. Notre professeur Olga Debec nous avez proposé trois sortes de jupes modèles :  trapèze (Louis Vuitton), jupe courte sans pinces légèrement évasée (Isabel Marant) et à plis (Burberry). Evidemment, flash immédiat pour Isabel Marant ! :) Mais voilà, en cours de route, je suis tombée en amour d’une jupe en jean (tiens donc), style 70’s de chez Current Elliot ! Si vous passez de temps en temps ici, vous connaissez mon addiction pour le jean et les seventies !

Voici, la jupe big crush

 

Jupes-femme-Current-Elliot-Jupe-Dorothy

J’ai donc changé mon fusil d’épaule et me voilà partie dans la réalisation d’un patron… Ca parait tout bête comme ça mais s’atteler à la conception de poches et de boutonnières, de ceinture et de passants… Ecrire un cahier des charges… Et bien… Qui l’eût cru… C’est du boulot !!!! Voire c’est un métier ! :))). On apprend certainement une chose dans ce cours au delà de la patience, c’est la modestie. Je ne me leurrais pas pour autant : concevoir un patron représentait beaucoup de travail… Mais à ce point là de minutie et de rigueur (et de géométrie…), WOW !!!! Le modélisme : une activité chronophage… Concevoir, dessiner, réaliser une toile, redessiner, refaire une toile…

J’aurais pu abandonner en chemin… Mais non ! C’était un tel plaisir de voir se profiler petit à petit mon patron rêvé ! Et, il faut bien le dire, une professeure aussi patiente, délicate et passionnée qu’Olga, ce n’est pas tous les jours que l’on en croise ! Donc, ça motive d’autant plus ! :)

Je suis partie du patron de ma jupe de base avec effacement de pinces et j’ai redessiné une forme plus « crayon ». Pour les poches, il y des conventions et j’ai observé beaucoup de poches de jeans, de jupes… La boutonnière : un savant calcul pour un bouton de 1,5 cm… Là aussi, on peut s’appuyer sur des techniques. D’ailleurs à ce propos, nous avons suivi les directions du bouquin Esmod qui est plutôt digeste bien que très technique ! D’ailleurs avec de la passion et des compétences en géométrie, je pense que l’on peut se lancer seule dans le patronage de la jupe de base… Pour le reste, j’ai quand même un léger doute… Mais bon, avec une forte motivation, on déplace des montagnes… :)

Quand enfin, j’ai coupé dans mon tissu jean et que j’ai  porté ma jupe finie…. En boutonnant le dernier bouton…. Franchement, j’ai éprouvé beaucoup de fierté ! C’était l’aboutissement d’un projet qui me bottait… Et la satisfaction d’être allée jusqu’au bout ! Hummm délice… Et puis, pas sûr que j’aurais trouvé en boutique cette jupe seventies qui suit mes courbes aussi imparfaites soient-elles !  C’est ça le pouvoir de la couture… Le sur-mesure !  :)

Voilà donc, la jupe épisode « Ninie Plume joue à la modéliste » !!!!!!!!!

Allez, tiens, si j’étais modéliste, elle s’appellerait…

JILL SKIRT

(Vous devinez pourquoi ???? :)

* réponse en fin de post !

Ambiance seventies pour le plaisir, let’s go !

IMG_0978-001

jupe perso denim4

IMG_0958-001

jupe perso denim5 (2)

IMG_1008-001 (2)

jupe perso denim1

IMG_0990-001

jupe perso denim6

jupe perso denim2

Photos New York seventies

Photo 1, Photo 2, photo 3, photo 4, photo 5

THE T-shirt été 2015, Isabel Marant pour ELLE

 Revenons, ici et au sujet qui nous occupe : les cours Coupe/couture de la Mairie de Paris…

Ce cours m’a beaucoup apporté tant au niveau couture que humainement. Notre professeure Olga dont j’ai fait l’éloge plus haut était fabuleuse et j’y ai fait des rencontres amicales formidables dont Solène, Marion et Anne Laure…).

J’ai deux critiques à émettre qui pourraient améliorer à mon sens l’activité. La première concerne le contenu pédagogique. Il y a trop à faire en une année et 90 heures seulement. Il serait plus intéressant de proposer 3 ans de formation plutôt que deux. Une première année sur les jupes et pantalons ( très frustrant de ne pas pouvoir tout exploiter…), une deuxième année sur le corsage (les robes, chemisiers et bustiers) et enfin une troisième année sur les vestes et manteaux.

Beaucoup de personnes abandonnent en cours de route car cela va très vite et il existe un fort malentendu sur le mot « couture » de l’intitulé… On n’apprend pas à coudre : il faut arriver avec pas mal de savoir-faire sur les techniques de montage… D’autant plus que le matériel est  vieux et en mauvaise état… A Paris, il est indéniable que les cours de couture coûtent une fortune et peu d’entre nous peuvent se permettre des cours aussi onéreux. Il est vraiment dommage qu’il n’y ait pas plus d’associations couture (tricot, crochet, broderie, tissage….) à buts non lucratifs  ! Allo Paris ? Ici la France d’en bas, tu sais celle qui verse un an de son maigre salaire chaque année à l’état… Mais si… celle qui donne la moitié de son salaire pour vivre dans un studio à Paris… Rhahhhh…Mais si , on s’est parlé à la fête de la taxe d’habitation, un peu avant Noël…Ha non, par contre on s’est pas rencontrés en vacances, je ne suis pas partie cette année…

Allo…

Allo….

Zut, on a été coupé !

Allez, nous on se revoit bientôt…

:)

* Au fait… Vous aviez devinez ? JILL skirt ? Mais oui, à cause de « Drôles de dames », le personnage de Farrah Fawcett dont j’étais fan absolue !!!! (je ne vois pas pourquoi je dis « j’étais »… je suis encore et toujours fan absolue et de Farrah et de Charlie’s Angels !!!! :)

Desktop58

Bye, bye birdies

:: C’est flash dance dans ma tête ::

Oh… Oui ! Ca on peut le dire ! Rarement ça se repose là-haut ! J’ai, hélas, le cerveau qui fume tout le temps… Jamais au repos… Le pire de mes défauts étant de passer du coq à l’âne… C’est fatigant, pour moi et les autres…  Mais le bon côté des choses, c’est que je ne m’ennuie jamais… du coup ! Toujours un projet, une idée dans la tête… C’est un peu fou-fou, bouillonnant, pétillant dans mon cerveau et bien plus joyeux et optimiste qu’on ne l’imagine parfois… :)  D’où, maybe, cet immense coup de cœur pour cette phrase qui résume pas mal Ninie plume !!!!! Et puis, quoi, Flash dance quand même !!!!!!! What a feeling, les jambières, le sweater gris, les raiders, le walkman, le rubik’s cube,  Punky Brewster, le fluo,  l’acné (acné/fluo ,deux mots qui vont si bien ensemble… :)… ouais, ouais, bon, je m’égare… :)…

Au fond de Ninie Plume, on trouve toujours un peu tout ça, en vrac, comme dans son sac US de l’époque… Et comme beaucoup d’ados des eighties !!!  :). En causant ado… J’étais dingue de sweaters ! Si mes souvenirs sont bons, il existait une marque sport plage Quicksilver, un truc comme ça, plein de couleurs fluos, genre j’adooooooooore faire de la planche à voile. ce qui n’était pas le cas. Mes sœurs oui. Moi, non. Je préférais très nettement le sable chaud et un bon bouquin (+ walkman). On ne change pas une équipe qui gagne !

Bref. Quand, j’ai vu la sublime Marthe de République du chiffon, et ses manches raglan, j’ai immédiatement pensé aux sweaters Campus américains. Frustration suprême d’ado (que de soucis !!!! :) de n’avoir jamais porté le pull iconique de mes séries américaines favorites… Au même instant, pratiquement, j’ai découvert les Pièces vintage. WOOOOOW génial…. (des fois, je me dis, pauvres lecteurs égarés qui viennent ici au hasard, pensant y trouver un article couture dans les règles de l’art  et qui  se retrouvent à lire mes tartines de conneries… :). Bref. J’ai dû attendre quelques bons mois pour mettre enfin la main sur du jersey coton vert de la même couleur que mon « c’est flash dance dans ma tête » ! J’avais poussé le vice à désirer seulement du vert « Stan Smith » ! Oui, je sais… C’est triste, hein ?!!!  :)

Une fois tous les ingrédients réunis, en une soirée la cousette était pliée ! Pour le col et bracelets de manches effet sweat , j’ai un pris les dimensions respectives (en retirant deux centimètres) pour des bandes de 6cm de large . Comme d’hab’, pas de surjeteuse, je couds au point droit en repassant bien…. On fait comme on peut des fois, pas comme on veut ! :)   J’ai doublé les hauts dos et devant blancs… Je voulais pouvoir porter ce sweat dansant sans t-shirt dessous. Trop agréable le jersey coton sur la peau ! C’est tout frais, tout doux… J’adore ce haut ! En plus, il engage la conversation avec tout le monde et fait sourire ! Haaaaaaaaahhhh l’effet FLASH DANCE !

(grosso modo, en sous-texte si tu veux pecho… Bin, mets toi à la couture !!!!! :)

Et voici donc Ninie Plume vue de l’intérieur….

(promis la prochaine fois, c’est vue du ciel…)

:))))

cest flash dance2

Moui, je me suis bien amusée, côté photo aussi !!!!!

IMG_0844-001

cest flash dance4

IMG_0845-001

cest flash dance3

IMG_0832-001

IMG_0825-001

IMG_0882-001

:)

En ce qui concerne la pose de la Pièce vintage, aucun soucis  ! Tout est collé parfaitement et rien ne s’est décollé depuis ! La qualité de cette marque est excellente et d’un humour incroyable… D’ailleurs, il y a quelques nouveautés poilantes !!! :)

Genre… Mes fav’….

Desktop57

J’ai cette pièce « flashdance » depuis tellement longtemps que j’ai crû que je n’allais pas vous la retrouver et qu’elle n’existait plus… Ouf ! si ICI (clic-clic) ! Et vous pouvez choisir vos coloris !!!!

c flash dance

Evidemment, vous aurez deviné que le bleu jean fait partie de mes favoris et qu’il est fort probable que… :)

Bye, bye Birdies !!!!

:)