Les mendiants au chocolat…

« Richement garnis, ils nous tentent avec leur beau décor noir et or ». Ohhhhhhh ! C’est beau !!!! J’adore ! :) J’aurais dû commencer ce post par cette petite phrase qui résume si bien la petite douceur du jour. Mais il faut rendre à César ce qui est à César : elle trouve son origine dans un de mes vieux carnets de cuisine (oui, oui, j’ai des carnets de cuisine depuis l’âge de 19 ans… :)) sur lesquels on trouve collée, une page de « Cuisine actuelle ». Oui, j’ai toujours eu de saine lecture. Bref.

Récemment, j’ai organisé avec ma collègue un petit marché de Noël. Il nous fallait des petites douceurs à faire fabriquer par les enfants ( Ô joie…. :). Donc, un truc simple et pas très coûteux côté ingrédients. Et évidemment, en feuilletant un vieux carnet… Bingo ! Les mendiants au chocolat ! Je suis retombée en amour pour cette friandise que l’on trouve parmi les 13 desserts provençaux… Pour avoir vendu une cinquantaine de sachets, je peux vous assurer du succès garanti de ces chocolats !

Revenue à la vie normale (j’entends par là, les vacances !!!!), que pouvais-je proposer avec un petit café bien fort ???? Ouhhhh, tiens mais des mendiants au chocolat bien sûr !!!!!! :))

IMG_20141228_144204

IMG_20141228_144425

Si les images n’arrivent pas à vous convaincre… La réalisation risque de vous faire passer du côté obscur de la force. Vous voilà prévenus !!!! :)

Pour une vingtaine de mendiants environ, il vous faudra deux plaques de chocolat noir à pâtisser (là, il ne faut pas lésiner et acheter une bonne marque de chocolat…) et… des fruits secs. Pour la recette classique, il faut des noisettes, des figues séchées, des amandes et des raisins secs. Mais libre à vous d’y mettre le mélange qui vous plaît : de l’orange confite, d’autres sortes de noix, des cranberries séchées… Pour les parisiennes, j’achète un mélange pour mendiants chez Velan (passage Brady, Paris).. Oui, oui, dans une des plus grandes épiceries indiennes… :) Le prix est imbattable : 5 euros 95 pour 500 g !!!!! ( de quoi refaire plein de mendiants pendants des mois encore !!!!! :)))).

On commence donc par écraser les fruits secs un peu trop volumineux ( on peut zapper cette étape… A vous de voir…). J’utilise un rouleau à pâtisserie et un torchon. Et hop !

IMG_20141228_121004

Ensuite la seule difficulté réside dans la cuisson du chocolat. Le but étant d’obtenir un chocolat bien lisse, bien coulant… La méthode la plus sûre est le bain-marie. Je verse de l’eau chaude dans une grande casserole que je la mets à chauffer et je pose un récipient sur l’eau qui supporte la température. J’attends que le chocolat fonde un peu… Beaucoup et seulement à ce moment là, je mélange délicatement. Ne surtout pas ajouter d’eau ! C’est la grande erreur de ce type de cuisson…

Desktop49

Une fois le chocolat totalement fondu, vous allez faire couler des petits disques de chocolat sur du papier sulfurisé posé sur un plateau (ou grand plat). Pour que vos mendiants soient bien lisses, la technique est simple : vous tapotez légèrement votre plateau et miracle…. le chocolat devient tout lisse, tout beau !!!! :)))

Un petit avant/après zouuuu !

Desktop48

Vous pouvez alors déposer vos ingrédients secs !!!!!!

IMG_20141228_120538 (2)

Vous mettez vos mendiants dans un endroit frais. Le frigo risque d’abimer le chocolat. J’ai toujours mis les mendiants dehors et ils refroidissent et se durcissent en 15 minutes (heu ! L’hiver, on est d’accord !!! Mais des mendiants au chocolat en plein été avec un café fort … Mais oui mais c’est bien sûr !!!!  :)). Il ne vous reste plus qu’à les décoller du papier : aucune inquiétude, ils se décollent très facilement !

Petit ajout du lundi : Des lectrices ont proposé des super idées pour faire des mendiants super originaux. Ca serait bêta de ne pas vous en faire profiter !!! :)) Merci les filles !!!!! :)

Biroulegem propose ceci :  »  Je fais juste tremper pendant quelques heures mes raisins secs dans du rhum (huuum) et si j’ai le temps je fais un petit caramel, que je fais « filer » au dessus des mendiants (comme Pollock mais avec du caramel – histoire d’avoir quelques fils dorés et craquants !) ! »

Fafalbala (Instagram ) torréfie pendant 10 minutes les fruits secs sur une plaque au four à 180°c.

Pour les mettre en valeur, rien de mieux que des petites caissettes en carton ou de la jolie vaisselle blanche ! C’est le chocolat qui mérite d’être regardé…. :)))

IMG_20141228_144641

Voilà, il ne vous me  reste plus qu’à déguster ces petits délices…

En contemplant, bien au chaud, les toits de Paris…

Avec une plume ronronnante….

Et un joli tricot tout doux sur les genoux…

(et c’est pas que pour la rime interne !!! :))

Capture

Capture g

Bonnes fêtes à vous qui passez par là !!!!

:))

Et j’essaie de revenir rapido presto avec de la couture, du tricot…

Mais la lumière n’est pas là… Et sans jolies photos…

je ne poste pas…

Quelle frustration (pour moi, évidemment !!!  :))) ….

PS : La gagnante des deux livres ne s’est toujours pas manifestée… Mercredi prochain, je retire au sort donc et je posterai le nom de la nouvelle gagnante ci-dessous dans ce post… Vous pouvez donc jouer encore ICI !!! :))))

PS2 : j’ai été submergée par le boulot ces dernières semaines et je n’ai pas encore eu le temps de répondre à vos gentils commentaires qui m’ont évidemment beaucoup touchée sur ma Jupe Aime comme Mini (d’autant plus touchée, je suis, que j’y parlais un peu plus que de couture…. Les fils de ma vie, j’écris ici… :)) Allez hop ! Hop ! Hop ! je m’y mets tout de suite !!! :)))

Publicités

3 réflexions sur “Les mendiants au chocolat…

  1. J’adore les mendiants ! Je fais comme toi, du bon chocolat, fondu sans thermomètre ! Je fais juste tremper pendant quelques heures mes raisins secs dans du rhum (huuum) et si j’ai le temps je fais un petit caramel, que je fais « filer » au dessus des mendiants (comme Pollock mais avec du caramel – histoire d’avoir quelques fils dorés et craquants !) !
    En tout cas, je goûterai bien les tiens !

  2. Bon…Tes belles photos donnent déjà envie de Miam, la recette, en effet, me disent qu’il faut que je fasse cela très vite…Le seul dommage, c’est que j’habite au rez de chaussée et que je n’ai pas une aussi jolie vue…Pour le café, j’ai tout ce qu’il faut…Il me manque aussi un tricot mais j’ai un châle au crochet à terminer, alors ça ira…Allez, sur Pinterest ta recette ( tu m’autorises ?) quand à tes précédents articles, je vais remédier à mon trou noir face à l’ordi…Je t’embrasse Ninie Plume !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s