* The Turia dungarees *

Lorsque j’ai aperçu pour la première fois le pattern de The Turia Dungarees de Pauline Alice, je n’en revenais pas… C’est l’un des patron que j’attendais : un basique de la garde-robe ! J’ai mis The Turia dans mon panier sans même réfléchir une seconde. Bon, évidemment après, j’ai fait un petit gloups d’anxiété : Est-ce que j’aurai le niveau  nécessaire pour coudre cette salopette ?! Vous additionnez anxiété + procrastination chez moi et vous obtenez une Ninie Plume bloquée sur image… Mais ça… Mais ça, c’était avant… Avant de faire connaissance avec le livret de couture écrit par Pauline… :)

Donc, The Turia Dungarees

IMG_8271

Capture vvv

tungaree turia salopette

La salopette est née en…. Meu non, je ne vais pas vous écrire un replay de Cousu main !!! Mais quand même, si j’aime tant la salopette par dessus tout c’est parce qu’elle évoque pour moi, cette vieille Amérique rêvée en noir et blanc qui s’écrivait dans mes bouquins de Steinbeck, Faulkner ou Caldwell… Un temps où les overalls were strong, riveted and durable… Cette certitude, cette foi en son pays, à sa capacité à se relever, à se distancer du malheur grâce au travail ou à la solidarité m’a toujours laissée rêveuse…. Une terre de paradoxes qui n’en finira jamais de me questionner… Dans laquelle, finalement, je me retrouve. Dans une autre vie, j’ai dû vivre là-bas, j’ai dû être américaine… Et qui sait un jour… :))

Bien, revenons à nos moutons

The Turia Dungarees, donc.

photos choisies tungaree turia salopette

Cette salopette, disais-je plus haut, me faisait très peur…. Aglagla… Le seul truc un peu équivalant que j’avais cousu était un short Burda. Mais là, il fallait compter en plus sur des bretelles, des poches, des boucles de salopette avec boutons pressions… Bref , j’étais mitigée quant à la finalité de ma création. Mais heureusement Pauline  apparut ! Et la lumière fut… Son livret, c’est du petit lait… :))) Tout est précisément explicité et dessiné. Le lexique utilisé, bien que très pro, reste lisible et compréhensible. On sent que Pauline a fait un vrai travail de didactique et de « démocratisation » de la couture. Rien que pour cela, déjà merci Pauline !

Alors côté technique, non ne fuyez pas petites coquines… J’ai taillé The Turia en 40 (le plus proche de ma taille / 76 cm et hanches /94 cm… Tout commentaire sur ma difformité taille/hanche/poitrine sera mal vécu par l’âme sensible au corps de déesse de ce blog… :)). A partir de là, j’ai suivi chaque étape à la lettre ! Pour les poches, la seule difficulté est de bien repasser (autant vous dire qu’avec mon pauvre fer en fin de vie, ce fut la guéguerre mais j’ai gagné…Il y a bien eu cependant quelques Pu…. de mer…. échappés de temps en temps  !). Les surpiqûres demandent beaucoup de précisions, donc ne pas se presser…(oui… Ninie Plume, grand être de patience devant l’Eternel… Rien que d’écrire le mot patience, ça m’agace !!!! :)).

L’étape de couture de l’entrejambe fut une révélation ! Je pensais qu’il n’existait qu’une façon de monter celle-ci : mettre un pantalon dans l’autre… Pas du tout : on coud d’abord les devants puis les dos et ensuite on coud l’entrejambe. Pourquoi c’est génial ? Et bien, il est toujours temps de rectifier l’ajustement de votre salopette et de réduire les marges de côtés ! C’est exactement ce que j’ai fait : je voulais cette Turia près du corps et pas loose (What !!! :)), une fois n’est pas coutume ! Donc, attention au rentré de sa chemise parce que sinon _-_  les plis _ -_  ils se voient !!!! :))

tungaree turia salopette1

photos choisies tungaree turia salopette1

Deuxième grande découverte : la couture rabattue ! (j’aurais bien zoomé un peu plus sur mes fesses, sublimes évidemment, mais je me suis donnée quelques limites tout de même… :)) La solidité de cette couture et sa propreté sont parfaites. Pauline l’explique très bien ici . Mais vous connaissez (ou pas) mon amour pour les vidéos couture.

Alors, évidemment, j’en ai trouvé une, par Patrick Bride :

IMG_8301

Autre étape qui m’effrayait quelque peu, la pose des boutons pressions ! Et des fois je me demande !!! … Je suis restée deux soirées à repousser la chose, genre, je vais donner le coup de marteau fatal ! Et bien, NON ! Il suffisait de cliquer Boutons de jeans à river et on tombait sur une démo par Prym lui-même : il y a d’ailleurs d’autres démos de leurs articles avec marteau… Oui, toi aussi, deviens Jésus… A défaut de te prendre pour Dieu le Père quand tu couds tes créations… ( Pécheresse va !  D’ailleurs si vous souhaitez en savoir plus sur les 12 péchés capitaux de la Vilaine blogueuse vaniteuse et vénale, suivez le chemin de la bergerie où quelques  fidèles sont là pour vous remettre sur le droit chemin, en direct sur Thread and Needles Qui aime bien châtie bien… :)) D’ailleurs, de fil en aiguille, en parlant Chasse aux sorcières, j’en profite pour vous conseiller la lecture d’un roman incroyablement beau : La Lettre écarlate  (the Scarlet Letter)  de Nathaniel Hawthorne. L’histoire d’une femme adultère condamnée à porter une Lettre A , cousue  sur son corsage et bannie avec sa fille de sa communauté puritaine et intolérante de Boston dans le Massachussetts…

Allez, mes petits moutons, brebis égarées ou autres bêtes,

revenons à des choses plus sérieuses :

les boutons pressions !!!!!

 Je vous donne le lien en Prym  :))

On a fait le tour côté couture. Le tissu quant à lui vient de chez… de chez… Et oui Sacrés coupons ! Au départ ma Turia, je la voulais BLACK ou en jean brut… Et mes yeux, à défaut de noir, tombèrent sur ce coupon jean à plumetis blancs : 1m50 / 11,50 euros ! Je ne sais pas… je vois bien une petite Michelle avé ce tissu là aussi… Haaaaa, art du teasing quand tu nous tiens… :) Bien, ai-je un reproche à faire à cette Turia… Non, aucun ! Je suis fan absolue de ce patron. Les deux petites choses que je ferai la prochaine fois seront de poser du biais avant les étapes d’assemblage : plus pratique et par ailleurs, j’abaisserai la taille. Pour ma morpho, les vêtements à la taille ne sont pas très flatteurs. Et ça, il va falloir un jour que je le grave dans le marbre : NON à la taille serrée ! Ou NON à la raclette et à la charcuterie ! La quarantaine, c’est vraiment l’âge des grandes décisions qui bouleversent votre vie !!!!!!!!! :)))

photos choisies tungaree turia salopette2

Les photos ont été prises ici ou là par la Déesse  elle-même de ce blog et elle aime toujours autant les partager avec vous dans ses paradis artificiels ! :)) Sauf une (the number 2 : Ghost signage  from Junkstock  ) ! A ce propos la Déesse et son corps éponyme, se sont bien refroidis ce jour-là : il pluvignait (si ça existe d’où je viens) et il faisait -30° au moins. On admirera donc les poses naturelles et les sourires pas du tout crispés tout le long de ce post… ainsi que l’inénarrable pose communément appelée l’A380 ou celui dit du Mouton noir à poils raides ! Pauvres de nous… :)))

Bien, évidemment des Turia Dungarees version longues jambes sont prévues. j’ai adoré la version de FruitsFlowers&Clouds qui est allée jusqu’au bout de la salopette « originelle » avec les rivets, les passants et les surpiqûres très design  des poches.

15414897935_16068d51ee_b

15228143459_5a84093762_z

Merci infiniment Sasha !!!!!!!!! :))

Magnifiques photos de Fruits, Flowers and Clouds

Je suis complétement dingue, fan, admirative de la version de Kirsty, une adorable australienne. Cette femme est un petit cœur et d’une classe sans nom ! Vous pouvez la retrouver sur son blog : Top notch ! J’adore son style féminin, singulier et si moderne.

Comme elle m’a permis de publier ici ses photos, j’en profite pour vous montrer sa Turia en jean brut, avec chemisier Liberty et lavallière, version décontracte avec marinière et le duo Turia et Carmé blouse de Pauline Alice :

Desktop39

Photos Top Notch – Kirsty –

My English is a mess. :))  But I know you’re going to take a look here…. So, I want to thank you for the photos, you’re really a sweetheart. Like I said, you’re such an inspiring woman and can’t wait to see your next Turia… Very promising… I wish I could translate in English all my article but I’m not capable of… Not yet !…. Bises Kirsty ;)))

Merci à Pauline Alice et à toutes ses jeunes créatrices de patrons indépendants qui nous permettent de coudre des modèles sympas et qui changent notre perception de la couture.  The Turia Dungarees, parmi tant d’autres,  mérite largement  d’être rangée dans la bibliothèque d’une couturière à côté d’un Vogue ou Mc Call’s, l’un n’empêchant pas l’autre d’exister. J’admire profondément ses jeunes créatrices qui ont eu le courage de créer leur entreprise, une prise de risque énorme qui mérite d’être saluée et encouragée. D’autant que si l’on en croit le Monde du 8 mars 2014 : Seulement 28% des postes d’administrateurs des grands groupes français sont tenus par des femmes et aucune femme ne dirige une société du CAC 40 (quelques inégalités entre autre, ne serait-ce que dans le monde du travail). Peut-être que les femmes devraient apprendre à saluer et à soutenir plus souvent le talent, la créativité ou la réussite de leurs congénères afin d’ améliorer, et notre vie,  et  la vie de celle qui est notre sœur, notre mère ou notre amie. Le crêpage de chignon, d’un mouton ou pas, les rancœurs et les jalousies font le bonheur de tous ceux et celles qui souhaitent fondamentalement que l’égalité Hommes/Femmes n’aboutisse jamais. Et puis après, on va se détendre… C’est que de la couture, c’est que du bonheur quoi ! :))

Sinon, à part ça…

Le denim risque être bientôt de retour ici…

Et pas forcément sous forme de salopette !

:))))

A bientôt !

Advertisements

16 réflexions sur “* The Turia dungarees *

    • Merci !!! Il y avait encore de ce tissu chez Sacrés coupons il y a un mois… J’espère moi aussi en retrouver un coupon tellement je trouve ce tissu sympa ! Je comprends que l’on soit fan de ce patron… Il est canon ! D’ailleurs, je n’ai pas dit mon dernier mot… :)))) A bientôt !

  1. Merci à toi pour ces mots élogieux! Je suis ravie que le patron (et les instructions!) te plaisent et un grand bravo pour cette version si jolie (j’attendais le post depuis les premières photos dur instagram…). J’espère que les prochains patrons (qui sortent bientôt) te plairont autant.
    Bises

    • De rien Pauline ! Eloges amplement méritées !!! Et tu me mets l’eau à la bouche !!!! Miam miam ! Des nouveaux patrons by Pauline !!!! J’ai hâte !!!!!!! :))) A bientôt Pauline ! bizzz

  2. Pingback: Je suis une fille culottée… | Ninie Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s